Réforme et réhabilitation intégrale de deux bâtiments à Gran Vía 619 et 621 pour une nouvelle utilisation en tant qu’hôtel, Barcelone. Espagne.

Le bâtiment projeté, même s’il comprend deux parcelles avec deux références cadastrales, correspond à un seul immeuble qui sera réhabilité pour son nouvel usage en tant qu’hôtel cinq étoiles avec les services propres à cette catégorie.
La remise en état des deux bâtiments sera réalisée en maintenant la façade protégée du numéro 619 datée d’avant 1932.
Le bâtiment qui correspond au numéro 621 est une construction des années 60.
Les deux bâtiments sont actuellement connectés entre eux à travers différents étages.
Les corps du toit sont réordonnés, en éliminant ceux actuels qui sont contigus avec le mur mitoyen du côté de Gran Via et qui dégradent l’image du bâtiment, avec cette intervention, l’intention est d’honorer l’image du bâtiment et des vues sur le Paseo de Gracia.

 

Le projet défini deux étages sous-sol, un rez-de-chaussée avec mezzanine et 6 étages plus, un attique et un super attique.
Actuellement un étage entresol est soulevé de 1,8 m par rapport à la cote de la rue, générant ainsi un rez-de-chaussée semi-enterré avec peu de possibilités et un entresol de faible hauteur. Le projet propose de soulever l’entresol et le rez-de-chaussée semi-enterré actuel à un seul forgé au niveau de la rue, grâce à quoi l’on obtiendrait une grande hauteur au rez-de-chaussée et en même temps une double hauteur dans le sous-sol, générant ainsi deux étages.
En ce qui concerne la façade, dans le bâtiment du numéro 619, une restauration totale est définie avec comme unique opération l’ouverture de trous au rez-de-chaussée en profitant de ceux déjà existants. En suivant les hauteurs, les proportions et les matériaux de la façade qui est maintenue, la nouvelle est définie pour le bâtiment du numéro 621.
Le projet a été développé en s’adaptant au règlement urbanistique et de construction applicable CTE (Code technique de la construction en Espagne), autres règlements et dispositions) du domaine de l’État, régional et local, tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’une remise en état.
Surface totale construit : 8 085 m².